Accueil Mirko Beljanski André Gernez
Agir contre l’imposture scientifique  et le charlatanisme en cancérologie

En guise de conclusion

Le scandale de l’affaire Beljanski, l’argent du cancer et du sida dévoyé, des découvertes interdites, complot des mandarins et des firmes pharmaceutiques, mensonge -désinformation - manipulation, des produits efficaces et non toxiques contre le cancer et le SIDA boycottés ; tels sont les leitmotivs qu’on trouve un peu partout sur internet et dans des livres et articles de presse décrivant l’histoire de Mirko Beljanski. Les charlatans utilisent toujours les mêmes arguments pour justifier leur isolement  et dénoncer les procédures judiciaires pour exercice illégal de la médecine auxquelles ils doivent faire face.


Il est vrai qu’il existe dans l’histoire des sciences médicales des cas où certaines avancées ne furent pas comprises dans l’immédiat. C’est par exemple le cas de l’angiogenèse en cancérologie avec les travaux de Judah Folkman. Mais leurs auteurs savaient construire des dossiers cohérents s’intégrant parfaitement avec les données fondamentales de la biologie et de la médecine de leur époque. Et c’est pour cette raison qu’elles ont été ensuite acceptées.


  Évoquer le complot des firmes pharmaceutiques n’est pas très astucieux. L’invention d’un médicament moins coûteux c’est l’assurance pour un PDG d’une firme pharmaceutique de faire quand même de bonnes affaires en prenant la main sur un marché concurrentiel protégé par un dépôt de brevet. Il ne manque pas d’exemples où des firmes se sont fait des royalties en introduisant une thérapie beaucoup moins couteuse par rapport à leurs concurrents. En cancérologie, on a l’exemple du Neupogen, véritable jackpot pour la firme qui a déposé le brevet.


Ce facteur de croissance leucocytaire est indiqué dans la réduction des neutropénies chez les patients traités par une chimiothérapie cytotoxique pour une pathologie maligne. Avant l’invention de ce médicament, il était nécessaire d’hospitaliser durant une semaine les patients en unité aseptique très coûteuse pour la Sécurité Sociale. L’arrivée du Neupogen permet maintenant ces traitements cytotoxiques à domicile pour un coût largement inférieur même si ce produit reste encore assez cher.


Il y a toujours eu d’habiles personnages qui savent profiter de la détresse des gens quand la médecine n'apporte pas de réponse satisfaisante à leur attente ou pour les guérir d’une maladie redoutable. En France, il existe au moins 3 millions de personnes qui ont connu un jour le cancer. Avec leurs familles, ils constituent un vaste marché en perpétuel renouvellement – un eldorado pour vendre toutes sortes de pratiques et de conseils divers y compris sous forme de livres et de revues, de produits naturels et sans dangers, de médicaments alternatifs ou complémentaires dont l’efficacité n’a jamais été démontrée.


Avec le temps, les héritiers de Mirko BELJANSKI ont mis en place un réseau pour vendre leurs produits à partir d’un fan-club très actif en relation avec la mouvance des médecines parallèles. Pour cela, ils ont besoin de perpétuer le mythe du génial savant persécuté en multipliant les articles sur internet et par le biais d’une fondation installée à l’étranger et de ce qui reste de l’association CIRIS. Pour que cette affaire lucrative persiste dans le temps, il faut perpétuer le mythe à travers un réseau de militants et de sympathisants, de praticiens des médecines parallèles, tous acquis à la cause et toujours prêt à défendre tous ceux qui fonctionnent sur le discours pseudoscientifique et le charlatanisme, ayant ouvert de nombreux sites internet où ils se soutiennent mutuellement. Dans cette mouvance de l’antiscience, ils se rencontrent quelquefois lors de colloques, de salons et d’expositions. Par exemple la famille BELJANSKI sensée quand même représenter la mémoire d’un ex-chercheur de l’institut Pasteur, s’est déjà déplacé des États Unis pour participer à des salons ZEN organisés en France où elle a côtoyé toutes les variantes du charlatanisme : naturopathie, psychologie biodynamique, magnétisme, chamanisme, taothérapie, médecine intégrative, psychologie totale, énergiologie.. Rien n'est contradictoire entre ces différents discours charlatanesques et mystico-scientifiques, sauf avec la science officielle qui reste l'ennemi commun.


Chapitre suivant : pour en savoir plus